4 questions à Keith Hoogewys, photographe mariage

Précédemment dans Martine se Marie : la séance d’engagement et le real wedding de Tristan et Elodie. Derrière ces jolies images se « cache » la talentueuse photographe Keith Hoogewys, à qui j’ai voulu poser 3 questions. Ou 4…

Pouvez-vous « tirer votre portrait » en quelques lignes ?

Je m’appelle Keith, je suis photographe indépendante et vis dans un petit village de l’Oise près de la belle ville de Chantilly. J’ai commencé par travailler pour un studio professionnel avant de décider de me mettre à mon compte et de trouver ma propre identité photographique. J’ai toujours eu la passion des belles images. Je peux m’abandonner des heures à leur contemplation ! Je m’extasie sans cesse sur ce que la nature a à offrir de beautés. C’est la capture d’instants fugaces, de tableaux évanescents qui est à l’origine de mon amour de la photo. On se replonge dans l’état d’esprit du moment, on se le remémore avec  nostalgie… C’est un peu ma façon de voyager dans le temps !

2. Comment et pourquoi vous êtes vous lancée dans la photo de mariage ?

Il s’agit « un peu » d’un hasard… Je venais de terminer ma quatrième année en faculté de philosophie et cherchais un travail qui puisse me « porter » quelque temps. Grâce à un talentueux confrère qui se reconnaîtra surement, j’ai eu vent qu’un studio réputé de ma région recrutait… mais pas un photographe ! Un peu déçue j’ai tout de même pris le poste qui m’a permis de me familiariser davantage avec le tirage argentique et numérique. J’ai tout de même montré mon book à mon patron… Beaucoup de photos de mode, de concerts et des portraits… Quelques temps plus tard, l’expérience aidant… j’ai été catapultée sur plusieurs reportages, pour mon plus grand bonheur et celui de mes mariés, de qui j’ai gardé de merveilleux souvenirs !

3. Quelles sont vos inspirations pour vos photos mariage ?

Je passe un temps fou à chiner sur le web des talents nouveaux en mariage, mais j’essaie également de garder mon oeil formé à des photographies plus élaborées (photos de mode notamment, plus composées). Des noms ? En Mariage : Jeremy Harwell, José Villa, Tanja Lippert, Piteira Photography… En mode : Peter Lindberg (inconditionnellement !), Camilla Akrans, David Bellemere, Signe Vilstrup (qui a d’ailleurs publié une belle série mariage : Sicilian Wedding dans Vanity Fair Italy de juillet 2011)… et tellement d’autres !

4. Selon vous, qu’attendent les mariés aujourd’hui pour leurs photos de mariage ?

Des photos naturelles ! Pas de poses. J’ai eu des mariés qui m’ont même demandé de ne pas faire de photos de couple du tout ! Juste des photos « en situation ». Des photos fun ! Exit les photos de groupe en rang d’oignons, place aux couleurs et aux accessoires ! Tout le monde rit et les photos sont du coup réussies et transmettent vraiment quelque chose de sincère. Je n’ai pas eu encore la chance de trouver des mariées prêtes à sacrifier leur jolie robe ! Mais je ne désespère pas de vous soumettre un jour une belle séance Trash The Dress !

Un grand merci à Keith, à qui je souhaite plein de jolis mariages… et des séances Trash the dress !

Keith Hoogewys
contact@keith-photographie.com
www.keith-photographie.com
www.keith-photographie.com/blog

Un commentaire sur “4 questions à Keith Hoogewys, photographe mariage

  1. […] petite interview dévoilée aujourd’hui sur le blog de Florence pour un Episode III sur Martine se marie […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s