{Photographe mariage} : 3 questions à Cécile Pimprunelle

Une tête qui nous revient, ou pas. Une voix qui nous donne des frissons, ou des envies de courir à la pharmacie faire le plein de Boules Quiès. Hier soir, je philosophais sur la vie, son sens, les gens… le regard dans le vague et un bouquin de Kant à la main, quand j’ai accouché d’une pensée : ‘l’attirance vers l’autre tient à si peu de choses’.

(Pause pour vous laisser méditer sur la chose).

Cécile Pimprunelle, son nom m’est revenu tout de suite. Avant même de voir sa trombine ou les jolis moments de la vie qu’elle photographie. Pimprunelle comme un nom de poupée, un titre de livre pour enfants, un grain de folie douce et pétillante… Puis j’ai découvert ses photos. Et là, wouah, ohhhhh, whouuu, j’ai adoré. (Oui, j’ai le champ lexical de l’art photographique fort développé).

Elle se balade avec son appareil photo depuis 20 ans et son argentique à tous les mariages. Elle met en boîte les amoureux, les Jour J, les ventres qui s’arrondissent, les ‘p’tits loupiots’ comme elle dit. Elle est passée par ici avec ses jolies images du mariage d’Alice et François, et revient par là… répondre à mes 3 questions.

 

                         

Comment êtes-vous devenue photographe mariage ?
Je pratique la photographie depuis 20 ans, sous toutes ses formes : argentique, lomographique, instantanée et numérique. J’ai commencé à photographier les mariages de proches, puis de personnes que je ne connaissais pas, et j’ai adoré ça ! Je suis les mariés au plus près, dès les préparatifs. C’est un rôle très particulier : je ne fais pas partie des invités, la plupart du temps je ne connais pas les mariés, leur famille, leur histoire, et pourtant je vais nouer avec eux une vraie relation le temps d’une journée à part. Je dois garder un certain recul, mais je suis toujours touchée par l’émotion du moment. C’est d’ailleurs ce que je cherche à retranscrire dans mes photos : capter les moments à part, l’émotion, les liens qui unissent  les mariés entre eux, mais aussi  avec leurs proches.

Quelles sont vos sources d’inspirations ?
J’adore aller voir les expositions des grands photographes : dernièrement, j’ai beaucoup aimé la rétrospective Diane Arbus. Et aussi Izis, Cartier Bresson, Nan Goldin.

Comment préparez-vous le Jour J avec les futurs mariés ?

J’échange toujours avec les couples avant le mariage, que ce soit par mail et téléphone si nous sommes éloignés, ou en direct si nous avons l’occasion de nous rencontrer en Normandie ou à Paris. J’essaie d’être le plus possible à l’écoute de leurs souhaits et de proposer des idées qui peuvent coller avec leur univers. J’aime aussi repérer des lieux photogéniques et imaginer des séances avec les mariés, pour mêler leur univers et mon regard.

 

Cécile Pimprunelle
Son site, par ici, son blog, par .
Pour lui écrire : cecile@pimprunelle.com.
Et pour voir les jolies photos du mariage d’Alice et François : on clique là !

 

PS : Il reste quelques places pour les mariages 2012… What else ?

Un commentaire sur “{Photographe mariage} : 3 questions à Cécile Pimprunelle

  1. […] aussi : l’interview de Cécile ici, et ses photos du mariage d’Alice et François là. Partager […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s