{Robes de mariée} : un showroom pour Meryl Suissa !

Save the date. Notez, entourez, sous-lignez ou stabylotez la date du 17 mars 2012. La créatrice de robes de mariées Meryl Suissa ouvre les portes de son showroom à Paris, dans le 8e exactement, et parole d’une future bride qui en connaît un rayon en robes blanches (102 essayages et 648 heures à surfer sur les sites mariages à mon actif), c’est encore plus fort que l’arrivée du Burger King à Saint Lazare !

Meryl Suissa, je l’avais découverte, repérée, notée dans dans un coin de ma tête, grâce à la charmante Muriel de la boutique Queen Caroline, qui sensible à mon désespoir de ne jamais tomber sur la robe rare (j’étais à deux doigts de me marier à poile et de transformer mon Jour J en rendez-vous naturiste !), m’avait envoyé un de ses modèles en photo. Une petite robe courte adorable (et sexy), légère et féminine, entre tulle, bretelles en dentelle et dos nu à défroquer Monsieur le curé. Pour la petite histoire, j’ai fini par craquer pour une robe concurrente mais celle-ci restera gravée dans les annales de mes coups de coeur mariage… Et je ne peux que me réjouir (pour vous, futures mariées pas encore habillées) de l’ouverture de ce showroom.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais en solitaire (proverbe chinois, ou malien, je ne sais  plus bien), Meryl Suissa organise des ventes exclusives du 17 au 24 mars 2012. Vous pouvez vous inscrire en envoyant  un mail ici (attention, nombre d’invitations limitées).

En attendant le 17 mars, vous pouvez découvrir les jolies robes courtes de Meryl sur son site ou dans la boutique Queen Caroline à Saint-Rémy de Provence. Et son univers mi-vintage mi-baby doll, 100% chic et sobre, tout en féminité, romantisme et légèreté ici !

Les jolies robes de mariée sur mesure d’Audrey et Louis

Problème mathématique du jour : LA robe de mariée.

Hypothèses : Vous avez trimballé votre espoir de future bride dans toutes les boutiques mariage, testé la totalité des cabines d’essayage… et les collections des 10 dernières années (exposé de mes états d’âme non mathématiques ici !)
Résultats (des courses) : un coup d’oeil dans la glace et vous prenez la tangente, fissa… et bredouille.
Problème à résoudre : Trouver l’équation manquante, la robe X ou Y qui vous fera entrer dans le cercle des mariées comblées.

Je saute la démonstration (savant calcul de vos goûts pondérés par votre morphologie et votre budget) pour arriver directement à la solution : la création d’une robe sur mesure.  Et ouvre une gracieuse parenthèse sur Blanka d’Audrey et Louis, qui vous concoctera de son joli coup d’aiguille, une robe de mariée délicate… et abordable !

Lire la suite

4 questions à : Laure de Sagazan, créatrice de robes de mariées

Précédemment sur le blog de Martine Se Marie… Les jolies robes de mariées de Laure de Sagazan.

Laure, j’ai craqué pour ses robes. Des robes Belles des champs qui ont l’élégance de la simplicité et le charme vintage des mariages de nos grands-mères. Des robes bohème-chic  qui ont le bon goût de préférer la dentelle aux froufrous et de ne pas nous farder en princesse. Des robes sur mesure qui donnent envie de se prendre pour Vanessa Paradis, d’envoyer valser ses plans de table, d’enfiler ses ballerines et et d’aller se marier dans les bois !

Puis je l’ai rencontrée, dans son appart bobo du 9e, tout droit sorti d’une brocante vintage, comme ses robes. Et entre deux tasses de thé et essayages de robes de mariée, j’ai demandé à cette ancienne styliste de chez Ba&sh pourquoi elle avait décidé de tout plaquer en janvier dernier pour se jeter dans le bain du mariage !

Lire la suite

Les jolies robes de mariée de Laure de Sagazan

Dans ma boîte à mail… la semaine dernière, le message d’une amie : « A faire suivre! Ma cousine se lance … des robes qui donnent envie (d’encore) se marier ! »

Moi qui ai écumé toutes les boutiques de Paris sans jamais m’acoquiner avec la moindre robe de mariée, qui à deux points de croix du désespoir m’imagine déjà arriver à l’hôtel en jean-converse, je prends ça comme un signe et me jette sur son site et… miracle, je craque !

J’adore ces robes bohème-chic, au charme champêtre et aux doux airs vintage, pleines de dentelles, de poésie … et de dos nus vertigineusement sexy !

A suivre… les 4 questions à Laure de Sagazan que j’ai rencontrée hier dans son joli appart’ bobo chic du 9e…

Plus de photos ?

Lire la suite