Martine Se Marie, le retour !

Non, je ne me suis pas égarée sur ces pages, et n’arrive pas ici par hasard, après presque un mois de silence digne d’une longue retraite au couvent ! Non, je n’ai pas oublié mes lectrices, ni renvoyé Martine Se Marie jouer à la plage ou à la Montagne avec son vieux copain Patapouf ! Non, je n’ai pas passé ces dernières semaines à travailler mon jeté de paréo sur une plage caraïbisée, ou promener mon sac à dos dans des campagnes exotiques.

Et OUI je suis très HEUREUSE de revenir pondre un petit article ici, avant de repartir là où l’ouragan prépa mariage me portera !

Car ces dernières semaines, je les ai plutôt passée coincée sous une pile, que dis-je un Mont Everest de To do lists mariage, encordée à triple tour de Baker Twine à mes nouvelles meilleures amies la machine à coudre à fanioner, ma tablette de chocolat anti-stress (et ma balance parlante qui n’oublie jamais de me rappeler ‘encore un carré et tu ne rentres pas dans ta robe de mariée‘).

Au programme : choisir les textes de la messe et les pièces cocktail ; envoyer la play-list au DJ, le chèque au photographe, un mot d’excuse au banquier ; commander la pièce-montée, les alliances, du soleil ; fabriquer à la chaîne des kilomètres de fanions et des containers de pompons ; plier des origamis en gâchant 3 ramettes de papier à chaque tentative ; se réveiller la nuit pour dégoter des trouvailles déco de dernière minute sur les blogs mariage ou de seconde main sur Annonces Dentelle, …, j’en passe, et des milliers !

Ah oui, et je me suis mariée aussi, à la mairie. Mais ça c’est une autre histoire !

A très vite !
Martine

Faire-part Véronique Deshayes

14 boutonnières originales pour le Groom !

La dernière fois que vous avez essayé de raconter vos essayages de robe de mariée à votre mère, le Groom s’est planté deux doigts dans les oreilles en beuglant ses vieux restes de Metallica en plein déjeuner dominical. La seule et unique fois où vous avez osé sortir vos escarpins mariage du placard pour vous entraîner à valser sur des échasses, il s’est enfoui la tête sous les coussins du canap’ comme s’il regardait L’Exorciste. Il ne veut rien voir rien entendre de votre toilette du D-Day, et vous respectez. Mais de là à lui rendre la pareille et ne pas garder un oeil grand ouvert sur ses emplettes mariage… il y a des kilomètres de fils fanionés !

Qu’on se le dise, on big-brotherise -son wed’shopping, et on garde le contrôle sur son costume, ses chaussures… et sa boutonnière. Car L’Homme a beau jouir d’un goût très sûr, et lire fidèlement les conseils mode de GQ, je ne mettrais pas ma main à couper qu’il se réveille la nuit pour éplucher les blogs mariage à la recherche de LA boutonnière originale.

Moi oui. Et je vous ai dégoté 14 idées de boutonnières sympathiques, qui changent des fleurs ou de la pochette vues et revues sur votre frère, votre meilleur pote ou les photos de mariage de vos grands-parents. Et que vous pourrez accorder aux passions du mariés, ou au thème de votre Jour J ! Suivez le guide, direction Wedzu-site, aussi appelé l’autre Etsy du mariage…

 

Pour des mariés : fanatiques de photographie, qui regardent la vie derrière leur objectif, et traînent leur sandwich dans les expos photos à la pause déj.
Pour un mariage qui zoome sur la photo… ou au panorama rétro.

Pour des mariés au look de musicos, qui enchaînent les concerts (comme vous les essayages), chinent des vinyles (comme vous votre déco mariage), bichonnent leur gratte (comme vous votre autographe de Delphine M.).
Pour un mariage aux notes musicales, avec orchestre au cocktail, et marié à la guitare en guest-star.

Pour des mariés : fidèle à Brigitte Bardot vieille, qui collectionnent les chiens comme d’autres les timbres et envie à George Clooney non pas ses Bimbo mais… son cochon ! Ou un rigolo fantaisiste qui envoie brouter les conventions.
Pour un mariage dans une ferme à la campagne, avec animaux invités au cocktail, et livraison des alliances par votre cocker. Ou un mariage 100% fun et décalé.

Pour des mariés : bucoliques, qui se réveillent avec le chant de vos mandarins, ou vont cueillir le champignon le dimanche matin.
Pour un mariage : champêtre, nature et poétique.

Pour des mariés à l’âme marine, ou régressive, qui rêvent de régates en Bretagne, ou des cours de dériveurs de leur enfance.
Pour un mariage des bords de mer, aux airs de vacances à la plage et de châteaux de sable.

Pour des mariés as de la carte, qui hypothèquent leur alliance au poker, et vous ont demandé en mariage entre deux parties de crapette.
Pour un mariage qui jouent la carte du jeu, mise sur le ludique, parient sur un thème Alice au Merveilles.

Pour des mariés ingénieurs bricoleurs, nostalgiques des cours de physiques et constructions de circuits au collège, qui aiment monter et démonter tous vos appareils électro-ménagers.
Pour un mariage entre savants fous, Geeks, et amoureux de l’électronique.

Toutes les boutonnières de Wedzu ici !

Et vous, pour quelle boutonnière voterez-vous le Jour J ?

35 idées pour une sortie d’église originale !

Vous n’avez pas encore coché la case ‘sortie d’église, de mairie ou cérémonie’ sur votre To do list ? Vous avez beau creuser à la pelle à bonbons de votre candy-bar leur cervelle de bridezilla totalement lessivée par 10 mois de préparatifs mariage, c’est le grand trou noir ?

Arrêtez les fouilles, Martine a recensé pour vous 35 idées pour réussir votre sortie… en laissant vos grains de riz dans le rice-cooker de la cuisine ! Classiques, farfelues, régressives, gourmandes, photogéniques, qui vous ressemblent, à vous de piocher, mixer, adapter, ré-inventer… Car en 2012 tout est permis, et promis, aucune wed’milice ne viendra vous arrêter pour excès d’originalité !

Version classique, Brides militantes du parti Mariage, Fête et Tradition : les confettis ou pétales de rose… en papier (si vous ne vous imposez pas un dress code blanc à tâches roses au cocktail !). A distribuer dans des sachets, pochettes ou cornets, que vous trouverez chez My sweet boutique, Bal de famille, My little day, Les petits cadeaux, Milk and paper ou Lovely tape.

Crédit photo : Manuel Meszarovits

Version romantique, pour les mariées nourries aux contes de fées : le lâcher de colombes ou de papillons.

Version DIY, pour les bridezillas née avec une paire de ciseaux au bout de doigts : les rubans à agiter sous le nez des mariés. Les cousines au 50e degré de Martha Stuart trouveront ici un tutto pour fabriquer leurs baguettes enrubannées !


Version provençale
, pour les mariages ‘on dirait le sud’… de la France : la pluie de grains de lavande. Rendez-vous par ici pour passer commande.


Version régressive
, pour Brides-enfants à deux doigts de louer une cour de récré pour leur mariage : les avions en papier comme en 6e, les serpentins, sarbacanes à boules ou sans-gênes comme aux goûters d’anniversaire. Mais aussi : les bulles de savon ou le lâcher de ballons gonflés à l’hélium pour une sortie de cérémonie ulta photogénique !

Crédit photo : Whimsical Kite Wedding 

Version vacances, pour un mariage qui se donne des airs de bords de mer : la haie d’honneur d’épuisettes ou le lâcher de cerf-volants.

Version gourmande, pour les nostalgiques du grain de riz : le lancer de pâtes ! Farfalle, nouilles ou macaronis, nature ou en couleurs, à vous de choisir !

Version à messages, pour des Bride & Grooms qui affichent leurs couleurs, leur région, leur texte ou leurs lettres, le drapeau imprimé, à agiter en hurlant Vive les mariés !

Version en musicale, pour une sortie d’église en fanfare : la haie d’honneur d‘instruments de musique (avec les musiciens en bonus !).

Crédit photo : Sébastien Laban 

Version personnalisée, pour des mariés qui livrent un bout d’eux-mêmes, de leur métier ou de leurs passions dans leur sortie d’église. J’aime, j’adore, je sur-valide ! En vrac, une haie d’honneur de skis, de ballons de foot, basket ou rugby, de roues de vélo, de cross de hockeys, de raquettes de tennis ou de badmintons pour les sportifs, de casques pour les motards, ou de casquettes pour les marins… Je vous laisse compléter la liste, vous avez compris le principe !





Crédits photo : 2. Républicain lorrain, 4. Isabelle Sanchez, 11. Sebastien Laban

Version il pleut, les parapluies. Qu’on customise à souhait, avec le nom des mariés ou des messages décalés !

Version farfelues, pour une sortie d’église (presque) jamais vue : la batterie de cuisine en guise de haire d’honneur insolite, le lancer de kleenex ou de mouchoirs en dentelle pour sécher les larmes post-cérémonie des convives, et pourquoi pas (soyons folles !) le jeter de petites culottes vintage, si chères à la Fiancée du Panda !

 

Et maintenant, j’attends les 36e, 37e ou 50e idées pour une sortie d’église qui bouscule les règles de bonnes manières du mariage !

Les 5 petits bonheurs de la semaine !

Ca y est, c’est décidé, Martine s’engage en politique ! Militante de la dernière heure mais en première ligne, elle prend son escort-card au MBHIM, le Mouvement de Bonne Humeur sur l’Internet Mondial, marchant dans les pas de la Fiancée du Panda, chef de file du parti, d’Alice, la Fi(lle)ancée et toutes ses portes-paroles qui racontent chaque lundi sur leur blog leurs 5 petits bonheurs de la semaine pour voir la vie en rose avant le week-end ! C’est parti !

Et on n’oublie pas d’aller jeter un oeil aux 5 petits bonheurs de la Fiancée du Panda !

 

Petit bonheur numéro 1. Lundi : envoyer un mail-fleuve de remerciements aux copines qui ont enterré dans un gite du 77, entre fous rires, plongeons dans la piscine et bronzette au soleil, ma vie de jeune fille ! Et rire toute seule devant mon ordi en déroulant le fil aux souvenirs…

Petit bonheur numéro 2. Mardi : retrouver le ‘gang des blogueuses’ alias Alice, la Fiancée du Panda et Mademoiselle Dentelle à la soirée Presse Etsy. Ca papote, ça rigole, ça complote, en s’empifrant de cookies Laura Todd ! J’en oublie que dans deux mois, je dois faire rentrer deux fesses dans ma robe !

Petit bonheur numéro 3. Mercredi : déjeuner (jusqu’à 17h30 bien sonnées !) avec deux copines-maman-en-congé-mat,pour papoter de tout, de rien et de mariage ! La prochaine fois, j’organise un après-midi DIY : 10 caisses d’origami à remplir pour occuper leurs doigts pendant qu’elles me racontent leur centre de table !

Petit bonheur numéro 4. Vendredi : Embaucher mon Papa pour fabriquer des moulins à vent liberty (mais avec des conditions de travail négociées par les meilleurs syndicats : sous le soleil du jardin ‘parental’!). Ne plus penser à la matinée qui avait tristement commencé…

Petit bonheur numéro 5. Dimanche : fêter les anniversaires de mon père, ma mère et ma petite soeur (oui, on pratique beaucoup le regroupement familial ! Prochaine étape : fixer un jour dans l’année, et tous venir souffler nos bougies en même temps !). Passer l’après-midi au soleil, les pieds dans l’herbe, avec la tibu au grand complet. Rigoler avec Amandine, 2 ans, faire la course avec Timothée, 4 ans, et ne pas le laisser gagner (oui je suis une mauvaise perdante et ?).

Numéro complémentaire. Dimanche : poster mon poisson d’avril (le Bar à chat, ici !) et rire toute seule devant mon ordi en lisant ceux d’Alice, Panda, et Mesdemoiselles Diane, Fifites, Tango, chroniqueuses-comploteuses de Mademoiselle Dentelle !

Et toi, quels sont les 5 petits bonheurs de ta semaine (dernière) ?

Le bar à chats ? Poisson d’avril !

Bride-to-Be 2012 : ne dévalise pas le « rayon chats » de la SPA,  et ne te lance pas dans un élevage de matous à noeud pap’ !

Le bar à chats dont je parlais ici n’est autre qu’un gros… poisson d’avril !

Si le Niko bar (ou gratouiller des boules de poil entre deux gorgées de thé pour décompresser) cartonne au Japon, je doute qu’il débarque de si tôt un jour dans les carnets de tendances mariages !

Mais qui sait… L’article était peut-être totalement avant-gardiste, et en 2015 tous les invités s’offriront un coup de ronronthérapie en sirotant un jus de croquettes home-made !

PS : je décline toute responsabilité si pendant vos essais, votre colonie de chats a décidé de faire ses griffes sur votre robe de mariée !

Vu aussi sur les blogs mariages, les poissons d’avril d’Alice Weddingland, de la Fiancée du Panda et des chroniqueuses de Mademoiselle Dentelle, alias Mademoiselle Diane, Mademoiselle Fifties, et Mademoiselle Tango.

Dis-moi, t’y as cru ou pas ?

Tendance mariage 2012 : le bar à chats !

ATTENTION, les mariages tout droits inspirés des Etats-Unis (ou copiés / collés de Style Me Pretty) sont en voie de ringardisation totale, passibles d’une intervention de la wed’milice du bon goût si repérés ou dénoncés. En 2012, on pique ses idées… aux Japonais : faire-parts manga, bridemaids Geisha et défilé de soupe miso en verrine et boules coco en brochettes sur un tapis roulant au cocktail. Mais LA tendance, la vraie, la lourde, l’incontournable de cette année est… (roulements de flûte en bambou) le Bar à chats !

Que les amis de Brigitte Bardot rangent leur sarbacanes à croquettes et lance-gamelles, ceci n’est pas un restaurant gastronomique avec pattes d’angora ou cervelle de siamois à la carte ! Mais un bar à ambiance… féline, ‘meublé’ de vrais chats (bien traités) que le Japon qui se lève tôt et travaille plus pour stresser plus vient caresser, entre deux gorgées de thé, pour décompresser !

Et quand le monde du mariage nouvelle tendance rencontre le pays du soleil levant, ça donne… le wed’bar à chats, pour des invités qui chatouillent, gratouillent, caressent dans le sens du poil, en sirotant une coupe de champagne ou un bocal en verre de limonade home-made.

3 bonnes raisons de passer à la SPA avant son mariage…

1. C’est TENDANCE
A Tokyo, les Niko Bar se multiplient comme des sushis, et les Japonais, qui n’ont pas la place de glisser un chat dans leurs cages à lapin nain, travaillent plus que Barak Obama et sont aussi stressés qu’une Bridezilla l’avant-veille de son mariage, vont reprendre du poil de la bête entre deux ronrons de chats. Bref, c’est tendance, et ça c’est le plus important, l’argument massue contre lequel on ne discute pas !

2. KEEP CALM et caresse des chats !
Au royaume du sushi, le chat, c’est un peu comme le pot de chambre renversé sous son lit : ça chasse les mauvais esprits. Et dans un mariage, Dieu sait que les mauvais esprits ne manquent pas (les Bridemaids qui critiquent le dress code jaune pastel, Tante Héloïse le plan de table… et Belle-Maman toute votre déco DIY !). Mieux, des études très poussées très sophistiquées ont prouvé par Menu A + Menu B que caresser du poil de chat relaxait ! Je vous passe mes 300 pages de thèse sur la ronronthérapie, mais, pour vulgariser… le ronronnement du chat, émis sur des fréquences basses et graves, entraînerait la production de sérotine, hormone du bonheur, et agirait comme un véritable anti-dépresseur, naturel, sans risque d’addiction ou d’effets secondaires ! Bref, on laisse sa veste au vestiaire, et stress et coups de blues… au bar à chats !

3. Ca se recycle !
Ecolo et durable, le bar à chats se recycle… non pas en brochettes barbecutées au dîner mais… en accessoires Photobooth (plus original que le noeud pap’ ou la moustache !), dans la play-list (enregistrez des ronrons et demandez à DJ Brian de les passer aux platines, effet relaxation garanti !) ou en cadeaux d’invités (que chacun reparte avec son chat, Gribouille et Cacahuète, siamois racés sont à donner !).

Bonus : le bébé-chat qui fait ses griffes sur la jolie robe (griffée !) de Belle-Maman !

Tutto pour fabriquer son bar à chats…

A. Les chats
Pour fabriquer votre bar à chats, il vous faut (je vous le donne en 1000 !) des chats ! J-1 avant le grand jour, passez à la SPA faire vos courses. Sur votre liste : une bonne dizaine de ronronneurs, ni trop mûrs ni trop jeunes, au pelage doux et regard vif.  Option plus conviviale : autorisez vos invités de venir accompagnés… de leurs chats (ils seront soulagés d’économiser le cat sitter – tarif week-end – et d’éviter à Fripouille et Myrtille un samedi soir en tête à tête avec leur plateau de croquettes !

B. Le bar
Le best, la salle fermée. Le plan B : des chats attachés en laisse à un arbre, des pancartes en bois ou moulins à vent géants. Plantez la déco de votre choix (si vous aviez prévu une déco style me prettiesque, pas de panique, le canapé et  fauteuils clubs et chaises vintage en plein air feront parfaitement l’affaire !) Ne vous reste plus qu’à planter une pancarte en bois fléchée ‘Cat-Bar’ et le tour est joué !

C. La touch’ mariage
Pour ‘faire plus mariage’ comme on dit chez les Bride-to-be, n’hésitez pas à enfiler des noeud pap’ ou des badges ‘Caressez-moi’ (sur le collier sera plus apprécié qu’à même le poil) à vos chats, à enrubanner les gamelles de Baker-Twine, et à distribuer à vos invités des escort-cards avec leurs heures de passage !

Et vous comment customiseriez-vous votre wed’bar à chats ?

{Les jeudis de la demande} : la demande en mariage de Mademoiselle Wedding

« Veux-tu m’épouser ?« , placardé sur écran géant au Stade de France (ouais, carrément !).
« Que je t’aime », braillé par Johnny Halliday himself sous vos fenêtres (sosie accepté s’il est à Saint-Barth’ ou à l’hôpital).
Et vous, comment s’est passé votre demande en mariage ?

Tous les jeudis, une mariée, une fiancée, une amoureuse ou un amoureux (ndlr, on attend toujours !) nous raconte sa jolie, ou drôle, ou émouvante demande en mariage. Aujourd’hui, c’est Nathalie de Mademoiselle Wedding qui prend son clavier pour nous conter Le jour où Monsieur Wedding a réussi l’exploit de lui clouer le bec 30 secondes en lui posant par surprise LA question qu’elle n’attendait pas…

Homme abonné aux blogs mariage (espèce rare, promis on protègera ton anonymat devant tes virils amis !), du cri du coeur de Monsieur Wedding tu t’inspireras. Femme qui attend (de moins en moins) patiemment sa demande, cette page grande ouverte sur ton ordi tu laisseras, un rendez-vous chez Tifanny tu prendras et OUI à sa demande tu répondras. Etape 2 : sur le blog de Mademoiselle Wedding, qui fourmille d’idées et de Play-list mariage, de la cérémonie à la soirée, en passant par l’entrée des mariés dans la salle, l’arrivée en grande pompe de la pièce-montée ou l’ouverture du bal, pour préparer ton joli jour tu fileras !

Et si l’envie d’imaginer Mademoiselle Wedding en robe de mariée, escort-card, ou accessoire de Photobooth vous titille, un oeil à son wed’portrait chinois tu jetteras !

 

Lire la suite