15 idées pour un mariage dans le vent… des îles !

Finie la séance d’UV pré-mariage en Martinique, je suis de de retour à Paris. Avec dans mes valises des coups de soleil, des piqûres de moustique, une carte de membre Alcooliques Anonymes section Ti’punch addicts, des mignonnettes de rhum pour les copines… et un panier d’idées pour un mariage ambiancé Caraïbes !

Avis aux puristes, je ne suis pas une spécialiste des Antilles, juste une touriste pleine à craquer de clichés, qui a attrapé  (au baker-twine ) dans son filet, un ban d’idées pour faire venir Francky Vincent à son mariage !

15 idées à piquer… avec modération bien sûr (le Weddingburo interdit formellement le total look si vous êtes de purs « métros » ne pouvant justifier un arbre généalogique antillais, un séjour prolongé ou une demande en mariage du côté de Fort de France).

 

1. Un bar à Ti’punch ou planteurs au cocktail… ou à la soirée (si la démo de zook de Tonton Gégé, bourré et perché sur la table des mariés, n’est pas au programme du dîner). Version rabat-joie raisonnable : le cocktail de fruits frais à siroter à la paille dans une noix de coco.

2. Un cours de danse créole traditionnelle pour animer le cocktail. Vu à un vrai mariage, c’était très sympa, et poussée par ma bonne humeur mes 15 shots de planteurs, j’ai déhanché du popotin au beau milieu de la piste (Dieu merci, le photographe était occupé à d’autres invités).

3. Jaune, rouge, orange ou rose : des couleurs chaudes plein la déco pour faire grimper le thermomètre en trois coups de ciseaux machine à coudre.

4. Du tissu madras sur les tables… ou dans les arbres (ce qu’on appellera en wed’langage officiel :  fanions).

5. Des cages à oiseaux à gogo ! (et pour filer, et refiler l’idée, des oiseaux en papier à jeter sur les mariés à la sortie de la mairie / église ou à l’entrée du dîner).

6. Des noms de table ton sur ton. Iles : Martinique, Guadeloupe, Marie-Galante, Les Saintes, Saint-Barthélémy, Dominique, Grenade, Sainte-Lucie, Moustique… Fruits :  ananas, noix de coco, papaye, goyave, mangue, fruits de la passion, litchis, banane, … Oiseaux : ibis, toucan, ara, colibri, perroquet, mandarin, cacatoes, inséparables, perruches… Fleurs : hibiscus, bougainvillées, orchidée, frangipanier, tiaré, monoï, flamboyant, oiseau de paradis, …

7. Des corbeilles de fruits en centres de table. Marche aussi avec des aquariums remplis de sable, de coquillages, de pétales de fleurs tropicales.

8. Un dîner couleur locale : assiettes d’accracs ou boudins noirs en entrée, colombo de porc, daurades grillées ou poulet boukané en plat principal, glace passion ou coco en dessert (pour la pièce-montée, j’ai essayé, et verdict je vous déconseille !).

9. L’entrée des mariés… sur la Compagnie Créole. Je sais, la petite bande nous vient tout droit de Clermont-Ferrand et a plus fait danser les métros que les Antillais (dans les années 80 j’entends !), mais quoi de mieux qu’un petit coup de Ca fait rire les Oiseaux » pour donner la banane à vos invités je vous le demande ! (Je danse aussi sur Patrick Sébastien et Jean-Luc Lahaye, ce qui atteste d’un goût prononcé limite élitiste pour la bonne musique !).

10. Des mini-pots de confiture à la goyave, des gousses de vanille ou des mignonnettes de Rhum en guise de cadeaux d’invités.

11. Un ensemble masques et tuba pour le Photobooth. The Bride Next Door n’a-t-elle pas prouvé dans une géniale série de photos made by Pierre Atelier qu’on pouvait porter le masque avec classe ? Plan B : des colliers de fleurs des îles.

12. Des tongs pour tout le monde. Au diable les escarpins qui entravent la femme (cf Bourdieu La Domination masculine), on libère les doigts de pieds !

13. Du zouk à gogo pendant la soirée (on conseille à ses copines célibs de réviser fissa leur déhanché chaloupé si elles ne veulent pas rentrer broucouille !).

14. Un livre d’or spécial voyage de noce, avec des cartes postales plage – cocotiers devant, conseils à écrire pour la lune de miel derrière. Totalement hors-sujet si vous avez décidé de parcourir le Turkistan sac au dos évidemment !

15 : Et on n’oublie pas : la mignonnette ‘Pète-braguette’ spéciale touristes pour la nuit de noce !

 

 

 

 

Publicités

Bon plan DIY : le Little atelier demain soir…

Si comme moi, vous bavez avec un grand B devant les mariages home-made
Si comme moi, vous n’êtes pas né avec un rouleau de masking tape dans la bouche…
Si comme moi, vous avez malencontreusement cassé votre tirelire mariage, rampez sur le trottoir quand vous passez devant votre banque, et cherchez des bons plans déco sans finir en photo dans les magazines, pages braquages de bijouterie…
Si en plus (et pas comme moi !), vous avez raté la Etsy Craft Night le 21 février dernier…

Séchez votre cours de bridge ou d’aquagym, et filez à l’atelier DIY du site A little market demain soir !

Tous les mois, le site A little market organise un rendez-vous DIY entre les créatrices du site, une pro de la broderie, une fan de crochet ou une experte en bijou home-made, et les amatrices de DIY, qui souhaitent, comme vous et moi, un gros coup de pouce pour créer de leurs petites mains ! Entre deux gourmandises et dans une ambiance 100% girly, vous apprendrez à fabriquer une guirlande, des bijoux gourmands, un headband, … et repartirez avec vos créations et tutos pour recommencer à la maison (en collant Jean-Louis au boulot !).

 

Little atelier Enfin le Printemps’ mardi 6 mars

A Paris
Rendez-vous de 19h à 21h au Rose Selavy 5 rue Fromentin 75009 Paris
Au programme :
– les papillons de printemps: création d’une guirlande avec la créatrice ‘Guiligribouili’
– les gourmandises de printemps: création de bijoux gourmands en pâte fimo avec la créatrice ‘Le Boudoir de Libellule’
– la déco de ce printemps: customisation de photophores avec ‘Phanie Peintre’
OU a atelier de 2 heures : réalisation d’un headband vintage avec ‘Pica’.
Prix : gratuit
Inscription : inscription@alittleatelier.com

Dans toute la France : tous les détails ici !

 
Si vous ne pouvez pas venir, rendez-vous au prochain atelier ‘Pâques ou pas cap ?’ le 3 avril.

{Robes de mariée} : un showroom pour Meryl Suissa !

Save the date. Notez, entourez, sous-lignez ou stabylotez la date du 17 mars 2012. La créatrice de robes de mariées Meryl Suissa ouvre les portes de son showroom à Paris, dans le 8e exactement, et parole d’une future bride qui en connaît un rayon en robes blanches (102 essayages et 648 heures à surfer sur les sites mariages à mon actif), c’est encore plus fort que l’arrivée du Burger King à Saint Lazare !

Meryl Suissa, je l’avais découverte, repérée, notée dans dans un coin de ma tête, grâce à la charmante Muriel de la boutique Queen Caroline, qui sensible à mon désespoir de ne jamais tomber sur la robe rare (j’étais à deux doigts de me marier à poile et de transformer mon Jour J en rendez-vous naturiste !), m’avait envoyé un de ses modèles en photo. Une petite robe courte adorable (et sexy), légère et féminine, entre tulle, bretelles en dentelle et dos nu à défroquer Monsieur le curé. Pour la petite histoire, j’ai fini par craquer pour une robe concurrente mais celle-ci restera gravée dans les annales de mes coups de coeur mariage… Et je ne peux que me réjouir (pour vous, futures mariées pas encore habillées) de l’ouverture de ce showroom.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais en solitaire (proverbe chinois, ou malien, je ne sais  plus bien), Meryl Suissa organise des ventes exclusives du 17 au 24 mars 2012. Vous pouvez vous inscrire en envoyant  un mail ici (attention, nombre d’invitations limitées).

En attendant le 17 mars, vous pouvez découvrir les jolies robes courtes de Meryl sur son site ou dans la boutique Queen Caroline à Saint-Rémy de Provence. Et son univers mi-vintage mi-baby doll, 100% chic et sobre, tout en féminité, romantisme et légèreté ici !

{Enfants d’honneur} : une barrette dans le vent !

Triste à dire, mais vous ne pourrez pas éviter que Joséphine, si mignonne la dernière fois que vous l’avez vue téter, passe difficilement le cap des 3 ans, que Pia déboule à votre mariage accompagnée de ses souvenirs de varicelle sur la face, ou Léonie avec sa nouvelle paire de culs de bouteilles sur le nez. Triste à dire, mais vous ne pourrez pas non plus les licencier pour faute (de goût) grave, au risque de vous retrouver avec un procès familial et / ou amical collé au derrière.

La bonne nouvelle (quand même !), c’est que vous pouvez vous épargner, à vous et à vos photos de groupe, les collections de barrettes Hello Kitty et bandeaux Dora l’exploratrice, en habillant vos demoiselles d’honneur des pieds… aux cheveux.

Vu sur le site des Fées pimentées (que je vous recommande vivement !), ces adorables barrettes moulin à vent, à commander ici (7 euros côté prix). Ca change des sempiternels fichus vichy ou liberty, des classiques barrettes, serre-têtes et chapeau de paille, et vous évitera de régler réveil à 5 heures du mat’ pour composer 10 mignonnes de couronnes de fleurs fraîches, avant la folle course des rendez-vous coiffeur-maquillage-manucure-massage-destressant, briefs traiteur-DJ-photographe-cousine-qui-installe-le-candy-bar, ou des séances psy sur le pouce avec votre mère qui a entendu sur le France bleu local qu’on annonçait un nuage dans le département d’à côté ou votre bridemaid qui flippe de lire un texte en public à la cérémonie !

Version home-made : vous les fabriquez vous-même, grâce aux 50 tutos qui se baladent sur la toile (ici ou ) et une épingle à cheveux. Même-moi j’y arrive (j’ai essayé hier après-midi), et je peux vous assurer que la bonne fée DIY devait avoir une scoliose le jour de ma naissance et ne s’est pas vraiment penchée sur mon berceau…

Version bridezilla : rappelez les moulins à vent des petites filles dans les boutonnières des messieurs (mec, pères, témoins, frères), les accessoires du cortège, les bagues des Bridemaids, le bouquet de la mariée, la déco du D-day.
A suivre : toutes les (bonnes) idées mariage avec un moulin à vent

Samedi, je dessine mes souliers mariage !

Samedi, je dessine mes souliers mariage, et toi ?

Juliette et Alma, les (divinement inspirées) créatrices de Dessine-moi un soulier, le site pour créer LA paire de chaussures à son pied (et à ses goûts les plus fous !) en ligne et quelques clics, s’échappent de la toile le temps d’une journée, et vous donnent rendez-vous en vrai ce samedi. Entre étales de ballerines, escarpins ou bottines, stocks de couleurs et matières, et réserves de conseils sur mesure !

Une jolie journée, placée sous le signe du bon pied, du girly et des cup-cakes, pour créer LA paire de chaussures mariage de vos rêves, en piochant dans la carte des formes, couleurs, talons ou accessoires de DMUS.

Réservez votre place, et n’oubliez pas de venir accompagnée… du tissu ou de photos de votre robe de mariée, pour des conseils plus affûtés ! Bonus : 10% de remise si vous commandez votre paire samedi !

 


Et Juliette et Alma
, elles dessineraient quels souliers pour leur mariage ?

Alma.
Son mini CV : après des études littéraires et artistiques, elle a travaillé comme photographe au Lido et dans la mode, avant de rencontrer Juliette… et de créer DMUS.
Ses souliers Jour J : « des souliers glitter rouge, portés avec une robe bustier et tutu de danseuse. Un peu excentrique, vous me direz mais le Jour J sera mon jour et je veux assumer jusqu’au bout mes gouts… »

Juliette.
Son mini-CV : après des études de commerce, elle a travaillé comme chef de produit pour un grand groupe d’habillement, avant de rencontrer Alma… et de créer DMUS.
Ses souliers Jour J : « Vaste question ! Je pense des low boots en velours rose avec plateforme talon et noeud en lisse (mais je ne sais pas quelle couleur). En tout cas définitivement low boots (pour toutes les autres occasions également ! »

Et si samedi, vous avez piscine, cours de bridge ou atelier origami, sachez qu’Alma et Juliette reçoivent les futures mariées tous les vendredis dans leur atelier.

{Robes de mariée} : dans l’atelier de la créatrice Sylvie Mispouillé

Le Tour de France des robes de mariée, une ville, une créatrice et ça repart !

Après des arrêts à Saint-Emilion chez Confidentiel Création, à Saint-Rémy de Provence dans la boutique Queen Caroline et un Tours /Paris avec Constance Fournier, je vous emmène aujourd’hui à Toulouse, direction l’atelier de la créatrice Sylvie Mispouillé.

Elle fait ses classes à L’Ecole de la Chambre Syndicale de la Haute Couture à Paris, ses armes de styliste-modéliste chez  Paco Rabanne, Chloé, Pierre Balmain, YSL ou Francesco Smalto, et son entrée dans le joli monde des épousailles auprès d’une maison de robes de mariée. En 1997, celle qui a toujours su que mode et mariage faisaient bon ménage ouvre son atelier à Toulouse.

Aujourd’hui, Sylvie Mispouillé nous ouvre les portes de son atelier, de ses penderies… et de son univers poétique, truffé de féminité, de délicatesse et de jolis détails !

Lire la suite

{Saint-Valentin} : 16 idées de déco & accessoires mariage coups… de coeur !

Je n’avais pas le coeur à vous laisser sans post à vous mettre sous la dent le jour de la Saint-Valentin ! 14 février oblige, j’ai mis du coeur à choisir pour vous 14 (+ 2, bonus de la Saint-Valentin) idées et accessoires mariage… en forme de COEUR. Je vous souhaite – du fond du coeur – une bonne fête des amoureux !

1. Verre en papier pour brunch, cocktail ou candy bar A table la déco
2 : Clipping shoe Ban do
3 : Barrette coeur liberty pour demoiselle d’honneur Enfin dimanche !
4. Timbre coeur La Poste
5 : guirlande de coeurs en papier DIY : Crédit photo Spearmint baby
6 : Ardoise nom de table Décorer le bonheur

7 : Guirlande de coeurs en papier DIY Crédit photo My owns idea
8 : Ballons petits coeur Fête vos rêves
9 : Bracelet pour Bridemaids ou enfants d’honneur
10, 11 & 12 : Sucettes, bougies et ballons My little day,

13 : Pique à dessert Décorer le bonheur
14 : Faire-part Etsy
15 : Bouquet de coeurs en tissus DaWanda
16 : Guirlande Lovely Tape

PS : plus que quelques heures pour gagner une séance de couple avec la photographe Cécile Pimprenelle !